J’ai testé…le porte-bébé Manduca

Il y a maintenant plus d’un an, je me suis retrouvée dans cette situation si familière à beaucoup de futurs parents : en plein milieu d’un magasin de puériculture, à essayer de comprendre la différence entre un cosy, un maxi-cosy, une nacelle, un nid d’ange, un siège auto, j’en passe et des meilleurs. Ce jour-là, la chance m’a souri : je suis tombée sur un vendeur passionné et très au point sur le rayon poussettes. Il n’a pas compté ses heures pour m’expliquer, me conseiller et bien sûr me convaincre de ressortir de là sur-équipée. Pour nous, ce sera poussette, cosy, nacelle et siège-hamac. Le top du top, Bébé pouvait arriver désormais !

Cela aurait pu en rester là, s’il n’y avait pas eu ce cadeau mystérieux sous le sapin de Noël. Vous savez, cette boîte qui, quand on la reçoit, rend un petit peu perplexe : « Ah !!!! C’est donc ça qu’on appelle une écharpe de portage !!!? » suivi juste après de l’incontournable pensée : « et je suis censée arriver à m’enrouler ça autour du torse tout en tenant mon bébé en toute sécurité ? Moi, avec mes deux mains gauches ? ».

Autant vous dire qu’à la naissance de Bébé, cette boîte n’est pas ressortie de suite (désolée, grande sœur !) . J’y ai préféré de prime abord la simplicité de cette jolie nacelle que le vendeur m’avait tellement bien vendue.

Mais un jour, Moitié a été pris d’une envie de se surpasser. C’est comme cela que la boîte a refait surface et avec elle, la magie du portage. Avoir son Bébé contre soi et la voir apaisée et sereine dès que je l’y mettais…Mais là encore, ça ne dura qu’un temps : peu à peu, Bébé grandit, Bébé grossit. Elle se sent étriquée, à l’étroit…Mais non, cette fois c’était sûr, je n’abandonnerai pas le portage. Ni une ni deux, je me mets à la recherche d’une alternative qui me permette de conserver un portage ergonomique pour Bébé, ergonomique pour le porteur mais qui soit un peu plus aéré en vue des chaleurs printanières qui étaient attendues. Très vite, nous arrêtons notre choix sur le porte-bébé Manduca, qui nous a semblé le meilleur compromis au vue de nos critères. C’est donc un peu par hasard qu’il est progressivement devenu le meilleur allié de nos promenades. Et désormais, après plus d’un mois de voyage intensif, je vous livre mon avis sur le porte-bébé Manduca.

 

Fiche technique :

• Porte-bébé ergonomique
• Poids : 600 g
• Poids supporté : de 3,5 à 20 kg
• Lanières rembourrées, ajustables
• Longueur du dos réglable
• Fermeture 3 points de la ceinture ventrale
• Muni d’une capuche / appui-tête
• Avec réducteur pour les plus petits bébés
• En coton bio et chanvre

 

 

Ce que j’aime dans le Manduca :

  L’ergonomie optimale pour Bébé. Elle s’y sent vraiment bien, comme dans un petit cocon confort. Et j’aime la posture que Bébé y adopte naturellement, très physiologique. Elle y est vraiment assise, les jambes bien fléchies, les fesses bien posées.

L’ergonomie pour le porteur. Ayant depuis des années de problèmes de dos, j’appréhendais un peu le fait d’avoir à assumer le poids de Bébé pendant toute une sortie. Or, avec les bons réglages des bretelles au niveau des épaules et bien positionné sur les hanches, j’en arrive même à oublier le fait que je porte près de 10 kg.

 La sécurité pour Bébé. La ceinture ventrale en trois points évite toute ouverture malencontreuse en court de route. Et, la robustesse du tissu est indéniable : aucun risque que les 9,5 kg bien tassés de Bébé viennent si facilement à bout du Manduca !

Fermeture en 3 points de la ceinture ventrale

 Le 100% coton, facile à entretenir. J’avais initialement la crainte qu’ayant choisi une couleur claire (écru), le porte-bébé soit salissant et difficile à nettoyer. Salissant, il l’est. Mais difficile à nettoyer, pas du tout !  Le 100% coton le rend très facile à laver et à passer à la machine.

 Le portage en 3 positions : sur le ventre, sur le dos et sur la hanche. Ça permet vraiment de positionner Bébé en fonction des interactions qu’elle veut avoir avec son environnement : pour dormir, c’est sur le ventre, pour explorer et voir le monde, la hanche et le dos sont de super alternatives ! Le seul bémol pour moi, je n’arrive pas à passer d’une position à l’autre toute seule pour le moment.


• Et enfin, Bébé adore mâchouiller les sangles du Manduca entre deux arrêts de bus. Un vrai outil de portage dont ma Bébé a su détourner l’usage très rapidement 🙂 …



Ce que j’aime moins  : 
a

De manière générale, je trouve que le Manduca a les défauts de ses qualités :

 Le prix de son confort, c’est son poids et son encombrement. 600 grammes, ce n’est pas le plus léger des porte-bébé sur le marché. Et, il n’est pas non plus des plus compacts lorsqu’il s’agit de le rouler en boule et le glisser au fond du sac à dos.

 Sous la chaleur tropicale d’Asie, Bébé y a chaud, particulièrement en position ventrale. Je privilégie donc un portage dorsale ou sur le côté lorsque le mercure monte. Et c’est aussi l’occasion de s’arrêter plus souvent, laisser Bébé  se dégourdir les jambes…Je dois avouer avoir pensé à me munir d’un porte-bébé plus aéré en court de route. Mais, jamais je n’ai retrouvé l’ergonomie optimale que confère le Manduca à Bébé.

 Moitié et moi rencontrons pas mal de soucis à le régler. Alertés par les gigotages intempestifs de Bébé pendant des balades, nous avons passé beaucoup de temps à jouer avec les sangles, allonger, raccourcir…ce sont aussi les aléas de partager un porte-bébé pour deux porteurs…

Portage bretelles croisées

En bref, après des mois d’utilisation, je reste conquise. Jamais la poussette extra top ne m’a manqué. Pour tout vous dire, elle a été vendue bien avant notre départ ! C’est bien la preuve que mon Manduca est tout terrain…et sûrement un peu aussi que je suis devenue une Mum baroudeuse.

4 comments

  1. Ce porte bb a l’air plutôt pied mal. J’en ai eu un similaire pour lequel je me suis servi bcp au premier que j’emmenais partout. En coton aussi mais bretelles non croisées donc je pense moins confortable niveau dos. Une chose sympa mais seul mon mari se sert car le bémol c’est le poids c’est le porte bb caddie dont je taierais la marque (acheté à Djibouti en 2010 et qui sert encore en 2017 pour mon 3eme loupiot)… bien assis aéré avec une capote pour le soleil et housse pour la pluie et se met sur pieds si l’on pose par terre. Pour moi c’est tip top mais c’est le poids qui fait défaut… à l’heure nous avons de très bons produits de puériculture qui nous ameliorent la vie… bises à vous trois les vrais baroudeurs.

  2. J’adore quand tu nous écris un article comparatif avec les points positifs et négatifs.
    J’espère qu’il va aider beaucoup de jeune maman à faire un choix qui reste malgré tout difficile devant la diversité de ces produits là.
    Gros bisous à vous trois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *