Visiter Angkor sans foule, sans guide et sans regret !

Angkor est si vaste que l’on peut vite se sentir perdu pour y organiser sa visite. Quels temples valent vraiment le coup ? À quelle heure de la journée visiter les plus beaux sites d’Angkor ? Combien de temps y consacrer ? Comment éviter la foule à Angkor ? Les questions sont nombreuses. Nous avons opté pour une formule assez slow dont nous avons été très satisfaits. Voici donc notre programme pour visiter Angkor sans foule, sans guide et sans regret !Retrouvez également toutes mes impressions et plus belles photographies d’Angkor dans mon carnet de voyage « 7 jours à Angkor »

 

Quel pass pour Angkor ?

 Nous avons opté pour un pass 7 jours pour 72 dollars par personne, à utiliser sur un mois. Il existe également des pass 1 jour pour 37$ et 3 jours pour 62$ à utiliser sur une semaine (tarifs 2017).

 Nous nous sommes rendus au checkpoint la veille de notre premier jour de visiter pour éviter d’avoir à faire la queue le jour J. Si vous choisissez un pass 1 ou 3 jours, armez-vous de patience. Au guichet « 7 jours », nous sommes passés sans attendre.

 Pour ne pas se voir décompter un des jours du pass le jour de l’achat, attendre 16h45…Par contre, si le cœur vous en dit, vous pourrez déjà visiter un temple le soir-même car après 17h, c’est le droit d’entrée du lendemain qui vous est décompté.

 Aucun document spécifique n’est nécessaire. Vous serez pris en photo au guichet par webcam pour faire éditer votre pass.

 

Combien de temps à Siem Reap ? Où loger ?

 Notre pass étant valable 1 mois, nous avons fait le choix de ne pas utiliser les 7 jours de notre pass de manière consécutive. L’occasion également de faire quelques lessives et quelques courses…Au total, nous avons passé 10 jours au Seven Candle.

 Cette guesthouse répond à la plupart de nos critères : des chambres grandes (pour pouvoir y mettre le lit de Bébé), très propres, proches de restaurants et d’un supermarché et avec climatisation et dosettes de café 😉 ! Ils mettent également à disposition des vélos gratuitement et proposent le petit déjeuner contre supplément.

 D’ailleurs, je recommande vivement le petit restaurant Hawaï Pizza, qui comme son nom ne l’indique pas, propose en plus de bonnes pizza de la cuisine khmère. C’est toute la famille qui y met la main à la pâte et avec un sourire et une gentillesse à toute épreuve (même celle de Bébé qui tous les jours, midi et soir, perdait la moitié de son assiette par terre).

 

Comment se rendre à Angkor ?

 Depuis Siem Reap, il est possible de se rendre sur les sites d’Angkor à vélo, en tuk-tuk ou en voiture.

 Avant d’arriver à Siem Reap, j’avais en tête de faire les trajets jusqu’aux temples à vélo. Mais, le premier aller-retour pour nous rendre au checkpoint m’a fait changer d’avis. Non pas que ce soit impossible. Je ne voudrais pas décourager les plus sportifs d’entre vous : les chemins sont plats et plutôt bucoliques mais les distances pour les sites les plus éloignés de la ville (Ta Som, Preah Khan, …) ne sont pas négligeables (nous avons mis environ 45 minutes en tuk-tuk). Je ne me voyais pas rajouter à la chaleur cet effort physique avec sac à dos et porte-bébé.  Ce sera donc tuk-tuk pour les 7 jours.

 La guesthouse ayant des chauffeurs, nous nous sommes contentés de dire chaque soir à quelle heure nous voulions repartir le lendemain et l’affaire était réglée.

 Cela nous a coûté 15 dollars par jour. C’est le prix majoritairement pratiqué. En ce qui nous concerne, il a inclus deux aller-retour par jour sur les sites.

 En effet, nous partions tous les jours vers 6h30, étions de retour à la guesthouse pour 11h au plus tard et repartions de 15h30 à 17h30.

 

Mais alors quel programme de visites à Angkor ?

Les grands et petits circuits traditionnellement proposés font le tour de la plupart des temples en un gros jour et demi. Alors, vous vous dites peut-être que traîner le tout sur 7 jours, c’est beaucoup trop, qu’on doit s’ennuyer au bout d’un moment. Laissez-moi vous démontrer le contraire.

 Jour 1 matin : Ta Som – Neak Poan – Preah Khan
 Jour 1 après-midi : Bayon (Angkor Thom)
 Jour 2 matin vers 7h : Srah Srang – Ta Phrom – Banteay Kdei
 Jour 2 après-midi : Phnom Bakheng (y être avant 16h si vous voulez avoir une chance de voir le coucher de soleil car la terrasse est limitée à 300 places)
 Jour 3 matin et après-midi : Angkor Wat
 Jour 4 matin : Stop à la porte sud d’Angkor Thom – Ta Keo – Ta Nei
 Jour 4 après-midi : retour au Bayon pour des photos
 Jour 5 matin : Angkor Wat
 Jour 5 après-midi : hôtel
 Jour 6 matin : Roluos
 Jour 6 après-midi : Mébon oriental
 Jour 7 matin : Angkor Thom
 Jour 7 après-midi : Angkor Wat

 

Les 5 bonnes raisons de visiter Angkor sans se presser :

 Nous n’avons absolument pas souffert de la foule. Nous étions sur les lieux au moment de l’ouverture, soit avant l’arrivée des bus de touristes. La majorité des sites ouvre à 7h30 à l’exception de Pre Rup et Angkor Wat qui ouvrent à 5h30 pour pouvoir profiter du lever de soleil. C’est calme et cela permet de vraiment apprécier l’endroit. L’après-midi, il y a plus d’affluence. C’est pourquoi nous avons privilégié les temples plus petits ou des moments détente et goûter au pied d’Angkor Wat ou du Bayon. Cela nous a permis de ne jamais être déçus ou bloqués dans des couloirs pleins de monde.

 On a eu le temps ! Nous nous sommes offerts le luxe de retourner plusieurs fois à des endroits, de faire des pauses, de faire des choix, d’attendre le bon moment photo. Nous avons aussi pu laisser Bébé crapahuter sans trop regarder nos montres.

 Ce rythme nous a permis d’éviter les grosses chaleurs de milieu de journée.

 Dernier et non des moindres, il nous a permis d’être aux bons endroits aux bonnes lumières (petit jour et lumière rasante de fin d’après-midi) ! Pour ma Moitié photographe, c’était là l’un des critères majeurs.

 

Par contre…

J’ai conscience que cela veut dire avoir du temps à consacrer à Siem Reap. Et que c’est un luxe que tous les voyageurs n’ont pas.

Nous n’avons fait ni lever ni coucher de soleil sur les temples. Il en va là plus d’un choix personnel que d’une réelle contrainte de ce programme. Malgré cela, nos arrivées très matinales sur les lieux nous ont offert parmi nos plus belles photographies d’Angkor Wat et du Srah Srang notamment.

 Nous ne nous sommes pas rendus à Banteay Srei et à Kbal Spean. Nous avons beaucoup hésité mais il faut compter 1h à 1h15 en tuk-tuk jusqu’à Banteay Srei puis encore 25 km supplémentaires jusqu’à la rivière aux Mille Lingas, ce qui nous a semblé beaucoup pour Bébé. Si vous avez le temps et l’opportunité, cette étape nous a été vivement conseillée.

 

Angkor a été un lieu phare de notre voyage, celui qu’on attendait de visiter. Y passer du temps est sans doute le plus beau cadeau que nous nous sommes offerts. En effet, quel pourrait être meilleur sentiment que celui d’avoir quitté ces lieux avec l’impression d’en avoir pleinement profiter ?

Pause goûter sur le parvis d’Angkor Wat

3 comments

  1. Encore des photos sublimes. J’avoue rechercher tout de suite celles où figure Bébé mais après j’en prend plein les yeux avec toutes les autres plus belles les unes que les autres.
    Gros bisous à vous trois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *