Le tumulte de Hanoï

Mon avis sur Hanoï ne va pas être tendre : agitée, bruyante, impraticable. Hanoï exaspère mais impressionne parfois…

Hanoï est fatigante. Sa ronde de scooters qu’on peine à traverser, ses trottoirs encombrés qui définissent la route comme seul chemin piéton, j’ai eu peur plus d’une fois, pour ma Bébé bien sûr mais aussi pour nous deux. Et pourtant, ces valses de voitures et de motos qui décorent les rues, j’en avais l’habitude. Mais là, c’est trop, trop souvent, trop dangereux. Eux, sur leurs scooters n’ont pas peur une seconde. Ils sont parfois trois, quatre sur le même deux roues. Enfants, bébé, vieille dame, avec ou sans casque, à se frayer un chemin parmi la foule si dense. Je me demande parfois comment ils sortent indemnes. Mais, la conduite sportive semble ici bien plus que maîtrisée par la population. Ils m’impressionnent et m’énervent en même temps !

Touriste tentant de traverser un passage piéton au milieu des scootersLes rues de la Vieille Ville fermées à la circulation le week end

Hanoï est survoltée. Le bruit vient de partout. Des marchandes de légumes qui accaparent la route pour se faire quelques sous, des cyclo-pousses qui hèlent les touristes pour un tour de la ville, des restaurants qui cuisinent sur le trottoir, sans oublier bien sûr ces automobilistes. La ville se repose-t-elle seulement ?

Marchande d’ananas en pleine transactionPère et fils installés sur le trottoir devant leur boutique

Et pourtant, se cache dans cette ville tentaculaire des petits coins aux airs d’extraordinaire, qui donnent à Hanoï ce charme particulier. Déjà, ce vieux quartier, aussi appelé Vieille Ville qui fut jadis le cœur de la ville marchande. Avec ses rues dédiées à chaque corporation, ses marchés, son temple Ngoc Son posé sur le lac Hoan Kiem qu’on atteint par un pont rouge où les touristes s’amassent. Un dédale, où le cœur de la ville bat à mille à l’heure.

Un peu plus loin, une voie ferrée qui traverse au milieu des maisons. Mais aussi, le pont Long Bien. 1,6 km d’acier souvent rouillé qui fait cohabiter trains, voitures, scooters et piétons le long du Fleuve Rouge.

Pont Long Bien

Plus loin, le mausolée d’Ho Chi Minh que des milliers de gens viennent honorer chaque jour. Ou encore, ce temple de la littérature, qui fut la toute première université du pays.

Enseignantes prenant la pose au temple de la littératureAu temple de la littérature

Hanoï conclue deux mois de découverte, de surprise, de progrès de Bébé, de difficultés parfois, mais surtout de bonheurs à travers ce pays. Ce Vietnam qui cherche sa place entre la tradition et la modernité. Ce Vietnam en ébullition, ce Vietnam où les femmes aussi travaillent d’arrache-pieds, ce Vietnam où les chapeaux coniques errent parfois devant les plus belles boutiques de luxe, ce Vietnam où les richesses culturelles sont si assimilées dans le paysage qu’elles passent parfois un peu inaperçues. Un pays, bien loin des préjugés qu’on lit par ci par là. Un pays aux beautés essentielles, aux gens si accueillants.

 


Mon Hanoï pratique

 

 

Notre logement à Hanoï
Nous avons logé 5 nuits au B&B Hanoï Hostel, que je vous recommande.
Les plus : sa localisation au coeur de la vieille ville, le bon rapport qualité/prix au vue de son emplacement, le service très aidant.
Les moins : le bruit de la rue depuis certaines chambres, le côté un peu vieilli des chambres par rapport aux photos affichées.

Que faire à Hanoï ? Mes indispensables…
Flâner dans les rues de la vieille ville et faire une pause goûter dans la pâtisserie française au bord du lac Hoan Kiem. 
Profiter du calme du temple de la littérature.

Visiter Hanoï avec un bébé
Côté promenade, on oublie les poussettes à Hanoï. Les trottoirs sont bien trop encombrés. Bonjour le porte-bébé !
Pour tous mes produits classiques pour bébé (couches, et lingettes, eau, lait en poudre), vous trouverez de nombreuses échoppes dédiées dans le vieux quartier notamment. Pour un supermarché plus grand, rendez-vous rue Ly Thai To.

3 comments

  1. Maintenant, je comprends mieux qu’Hanoi soit à la fois attirante et insupportable.
    Chaque nouvel article me fait rêver un peu plus … Les photos sont magiques. Merci de nous faire voyager avec vous !

  2. Excellente description de cette ville pleine de décibels, Klaxons incessants et marchands criants…. mais souvenir inoubliable… merci pour ce partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *