Végétation luxuriante dans le parc national de Phong Nha Ke Bang au Vietnam

Les grottes de Phong Nha : petit goût de … paradis ?

Enfin des paysages ! Du relief à l’horizon, du vert à perte de vue. La route qui mène à Phong Nha nous plonge dans une toute autre ambiance. Un peu surnaturelle, mais vraiment envoûtante. Le parc de Phong Nha Ke Bang, qui nous entoure, est classé au patrimoine mondial de l’Unesco et je comprends pourquoi. Des pics karstiques parmi les plus anciens d’Asie, une végétation luxuriante, une forêt quasi vierge qui forme comme un immense tapis de mousse, voici le décor de nos prochaines promenades.

Coucher de soleil sur l'église proche du village de Phong Nha au Vietnam Coucher de soleil depuis notre hôtel, village de Son Trach
Route sour la pluie dans le parc national de Phong Nha Ke Bang au VietnamParc national de Phong Nha Ke Bang

Nous posons nos valises au village de Son Trach, principal camp de base des voyageurs du coin. Et même si tout ici s’organise autour du tourisme, je trouve à l’endroit un charme particulier. Certes tous alignés dans une rue principale, les hôtels sont tout de même entourés d’un côté par le flanc des montagnes et de l’autre par la rivière qui coule dans la brume. Il y a pire comme camp de base…

Coucher de soleil sur les rizières à l'entrée du village de Phong Nha au VietnamCoucher de soleil sur les rizières à l'entrée du village de Phong Nha au VietnamCouchers de soleil sur le village de Son Trach

Ce matin, nous sommes la première barque à quitter le rivage, direction la grotte de Phong Nha. Les montagnes s’offrent à nous, sous un soleil éclatant. Ça et là, des vaches se rafraîchissent dans l’eau. Des habitants du coin travaillent en famille à évacuer les boues venues s’accumuler au fond de cette rivière peu profonde. Bébé, elle, s’amuse à marcher à l’avant de ce petit bateau. Même le bruit du moteur ne me sortira pas du bonheur de cet instant paisible.

Sortie de la grotte de Phong Nha au VietnamVue depuis la sortie de la grotte de Phong Nha

Après une vingtaine de minutes, nous entrons dans la grotte. Même pas besoin de sortir de notre embarcation, le début du circuit se parcourt à la rame ! Le calme de notre promenade est bel et bien fini. Désormais les bateaux se suivent en file indienne dans cette grotte assez sombre. Bébé chante pour mieux se rassurer. C’est en posant ensuite le pied sur la terre ferme, qu’en vraie aventurière, elle appréhende l’espace. Les lumières judicieusement placées éclairent joliment les formations rocheuses que le temps a forgées. Mais, je dois confesser une légère déception. Des grottes comme celles-ci, j’en avais déjà vues.

Bébé marche à l'intérieur de la grotte de Phong Nha au Vietnam Intérieur de la grotte de Phong Nha lors du circuit en bateau au VietnamDans la grotte de Phong Nha

Le lendemain, nous sommes accueillis par la pluie et la brume, une occasion unique de tester nos vestes pour la première fois du voyage ! L’atmosphère est spéciale, un petit air de jungle en plein cœur du Vietnam. Peut-être que si notre chauffeur n’avait pas eu la bonne idée de venir avec une voiture aux vitres teintées, l’ambiance aurait semblé plus gaie. Mais qu’à cela ne tienne, nous n’annulons pas nos plans pour la journée.

Motard sous la pluie dans le parc national de Phong Nha Ke Bang au Vietnam Végétation luxuriante dans le parc national de Phong Nha Ke Bang au Vietnam Pics karstiques sous la pluie dans le parc national de Phong Nha Ke Bang au Vietnam Rivière sous la pluie dans le parc national de Phong Nha Ke Bang au VietnamPaysages du parc national de Phong Nha Ke Bang

C’est pleins de courage que nous grimpons la côte qui mène jusqu’à la grotte du paradis. Une fois à l’intérieur, quelques mètres suffisent à me faire oublier ma déception de la veille. Je me laisse transporter. Les lumières, les formes, les bruits ou plutôt le silence. C’est ça de visiter une grotte à l’heure de l’ouverture. Nous sommes seuls, la grotte nous appartient. Bébé découvre le phénomène d’écho. Les salles s’enchaînent sur près d’un kilomètre. Et à chaque pas, on s’enfonce un peu plus dans le cœur de la terre. C’est étrange et immense !

Intérieur de la grotte du Paradis dans le parc national de Phong Nha Ke Bang au Vietnam Intérieur de la grotte du Paradis dans le parc national de Phong Nha Ke Bang au Vietnam Intérieur de la grotte du Paradis dans le parc national de Phong Nha Ke Bang au VietnamDans la grotte du Paradis, Phong Nha Ke Bang

L’étape de Phong Nha valait vraiment le détour. Et dire que j’avais hésité ! Des paysages sauvages, des grottes démesurées et pour ma Bébé, de nouvelles expériences en seulement deux journées : mettre sa capuche pour la toute première fois et trouver ça très drôle, jouer avec la pluie, se faire une petite copine ou marcher dans une grotte. Des moments que le sourire sur son visage suffit à rendre inoubliables…

 


Mon Phong Nha / Son Trach pratique

 

 

Trajet de Hué à Phong Nha/Son Trach
Pour un trajet dans l’après-midi : les compagnies Hung Thanh (départ à 16h30) ou DMZ Bus assurent la liaison entre Hué et Phong Nha.
Comme nous voulions faire le trajet le matin, nous avons opté pour la compagnie Tan Nhat qui part à 7h, après avoir cherché tous les passagers à leurs hôtels respectifs.
A savoir : ce bus se rend à Phong Nha pour des visites des grottes proposées à la journée. Il prend également des passagers pour le transfert uniquement. Ne soyez donc pas surpris de voir le guide du groupe donner quelques explications en chemin aux touristes venus pour une prestation tout compris.

Notre logement à Phong Nha/Son Trach
Nous avons passé 3 nuits à l’hôtel Thao Nguyen, que je recommande malgré son confort sommaire.
Les plus : les chambres saines malgré l’humidité ambiante ; la propreté correcte ; un personnel qui se décarcasse pour être à la hauteur des attentes de ses clients ; la localisation à 5 minutes à pied de l’embarcadère ; le prix (moins de 15 euros pour une chambre double avec salle de bain privative).
Les moins : le confort reste sommaire : peu de meubles de rangement, un wifi qui saute tout le temps.

Que faire à Phong Nha ? Mes incontournables …
•Visiter la grotte du paradis de bon matin.
Visiter la grotte de Phong Nha en bateau.
Si vous le désirez, vous pouvez combiner la visite avec celle de la grotte de Tien Son pour quelques dongs de plus.
Louer une voiture ou un scooter pour sillonner le parc national de Phong Nha Ke Bang : mooc eco-trail, botanic garden, autant de stops pour vous détendre et profiter de la magie de l’endroit. 

Visiter Phong Nha avec un bébé
A Phong Nha, pas de supermarché. Mais, l’eau minérale (marque La Vie) et les fruits sont faciles à trouver.
Pour les couches et le lait, j’avais anticipé pour ne pas avoir besoin de m’approvisionner sur place. Et j’ai vraiment bien fait.
Côté humidité et chaleur. Le soleil tape fort, malgré les nuages. Prévoyez donc la crème solaire, le chapeau et l’eau en conséquence. Petite astuce pour combattre l’humidité pour bébé : le talc. On en trouve très facilement au Vietnam. 

8 comments

  1. Bonjour,
    Ça y est les voici les photos des paysages que j’espérais tant… celles ci me font vraiment rêver, moi qui suis très nature je suis émerveillée de voir ces paysages à la végétation luxuriante !… merci à papy novel pour ce partage de tout le travail qui se fait pour ce blog, bb… Profitez bien tous en famille et bonne continuation.
    Bises

  2. Que dire pour ne pas se répéter (n’est pas « Maman »).. photos et textes superbes comme d’habitude, mais je tiens à rajouter qu’étant présent maintenant, j’ai aussi les odeurs, pas toujours comme la rose….
    Mais avant tout, toi le lecteur du bout du monde, tu dois être conscient du travail que cela représente, que de clichés pour avoir le bon, que de rédactions pour avoir les mots justes, et tout cela en respectant les envies et les besoins de Bébé, de composer avec la chaleur étouffante parfois, le bruit, la préparation et l’organisation des repas et du lendemain… bref, ÉNORME coup de chapeau pour ce travail de l’ombre qui rend ces articles inoubliables.
    Merci les enfants de nous faire partager cela au presque quotidien.

    1. Époustouflant tous ces paysages. Merci Papy Novel pour toutes ces précisions, c’est vrai qu’en lisant les captivants récits de Lisa et en voyant les magnifiques photos de Moitié on ne voit pas l’envers du décor. C’est bien de le préciser c’est encore plus réel pour nous maintenant. Profitez d’un max de votre séjour. Hâte de lire de nouvelles aventures 😀 Gros bisous à tous les 5 <3

    2. C’est bien pour honorer ce travail gigantesque que je ne lis jamais les récits de cette famille voyageuse sans me prendre vraiment le temps : 5, 10 parfois même 15mn pour lire les textes qui me font voyager, admirer les photos sensationnelles et partir un peu au loin avec eux….et vous en ce moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *