Chiang Mai, la capitale du Nord

Après trois jours à Bangkok, nous prenons la direction de Chiang Mai, dans le Nord du pays. La ville est réputée pour sa quiétude et c’est parfait, c’est exactement ce que nous venons y chercher. Dès notre arrivée, la promesse est tenue. Une ville à taille humaine, un taxi qui roule prudemment, une chaleur supportable. Voilà de quoi nous donner du courage. C’est donc sereins que nous appréhendons cette nouvelle étape qui va nous offrir son lot de découvertes.

Touristes chinois au milieu de la Sunday Walking Street

La première, et non des moindres, est culturelle. Nous nous plongeons dans la visite de quelques temples bouddhistes, les « wat ». Je suis surprise de voir à quel point ces derniers sont complètement intégrés dans le paysage urbain. Il n’est pas rare qu’un wat se dresse entre deux habitations modernes ou encore deux échoppes.

Wat Chedi Luang, dans la vieille ville

Une fois à l’intérieur, des collections de Bouddha scintillantes ornent les arcades.

Wat Phra Singh

De petites salles de prière entourent le « chedi » central et font la beauté des lieux. S’y côtoient touristes, moines en pleine prière, pélerins et croyants venus faire des offrandes.

Salle de prière du Wat Phra Singh, dans la vieille ville

Perché sur les hauteurs de la ville, le temple Phra That Doi Suthep m’impressionne particulièrement. Lieu sacré de pélerinage, on y accède après avoir gravi 306 marches, dont l’ascension est réputée accroître la vertu bouddhique du visiteur. Une fois au sommet, le temps est comme suspendu.

Ombrelle, symbole bouddhiste, au sein du Wat Phra That Doi Suthep

Ce temple, pas très grand, n’en est pas moins majestueux. Des dorures magnifiées par un soleil étincellant, un Bouddha de jade de toute beauté, des pélerins tournant autour du chedi d’or en guise de recueillement.

Chedi du Wat Phra That Doi Suthep


Bouddha de jade dans Wat Phra That Doi Suthep

Et pourtant, la cour est en effervescence. Un mariage s’est invité dans les lieux, très probablement un mariage de notables, amenant dans son cortège tous les codes de l’apparat et de la fête. Je repars séduite par cet endroit un peu magique…

Cortège de mariage au Wat Phra That Doi Suthep

Nous changeons ensuite complètement de registre pour partir à la rencontre des éléphants. L’offre est vaste. Aujourd’hui, plusieurs prestataires mettent en avant une interaction « éthique » avec ces animaux, longtemps considérés comme bêtes de somme dans le pays. Nous choisissons l’un d’eux. Nous nous rendons dans un lieu où 7 éléphants vivent paisibles et où de petits groupes de touristes peuvent partager quelques heures de leur quotidien.

Impressionnant de s’approcher ainsi d’éléphants d’Asie, de les voir évoluer ensemble. Bébé a préféré garder une distance de sécurité, grosses bêtes obligent. Mais de vous à moi, quelques francs sourires me font dire qu’elle a apprécié l’instant.

Moitié et Bébé observent le bain de boue des éléphants

Après le bain de boue, les éléphants se roulent dans le sable.

En tout cas, il semblerait qu’elle sache désormais imiter leur barrissement. Pourtant, nous sommes encore loin d’animaux en liberté dans leurs milieux naturels. Pendant toute notre rencontre, je ne peux m’empêcher de me poser des questions sur ce tourisme auquel je contribue…

Avec un bébé éléphant de 6 mois

Chiang Mai, c’est aussi l’apprentissage progressif de la Thaïlande. Ses supérettes « 7-eleven », « Tops » ou « Family Mart », sa conduite à gauche, ses sorng-taa (taxi collectif), la gentillesse de sa population et bien sûr, notre baptême en tuk tuk.

Portique chinois à l’Est de la vieille ville

A ce moment de l’histoire, on se cramponne et on retient sa respiration. J’avoue, j’ai été séduite par ce mode de transport facile et un peu fou ! Mais, en maman flippée que je suis, je ne renouvelerai pas l’expérience de si tôt…

A proximité du marché Talat Warorot

Pour autant, nous améliorons peu à peu notre organisation du quotidien de Bébé. Première victoire : nous trouvons un centre commercial bien achalandé en lait et petits pots en tout genre, sans être dans la capitale ! Vive le Central Plaza Airport ! Nous repartons avec du stock, même si Bébé prend de plus en plus goût à manger comme nous. Elle trouve de nouveaux repères peu à peu parmi lesquels les joies des douches ou des siestes dans sa tente.

Marché de Talat Warorot

Mais maintenant : l’envers du décors…Cette étape, c’est aussi de nombreuses heures de préparation de notre prochain point de chute. Et oui, avec Bébé, il est fini le temps où l’on débarque dans un nouvel endroit, après une journée de transit, à l’heure du coucher, sans avoir d’hôtel réservé. Il est aussi fini le temps où l’on faisait 10h de bus en pleine chaleur. En bref, il est fini le temps où l’on voyageait sans trop se poser de questions et pour trois francs six sous. Encore de nombreuses prises de conscience. Nous avons peut être été un peu naïfs…Mais pour autant, on y croit, et notre nouveau mode de voyage prend forme peu à peu.

9 comments

  1. Ces photos sont splendides. Je m’expatrie 7 mois à Chiang Mai d’ici peu, et j’avais hâte de lire cet article qui, je l’avoue, me rassure sur la tranquillité de la ville. Bon courage pour vos aventures avec Bébé, c’est génial de voir des parents offrir une telle expérience à leur enfant.

  2. Merci à tous pour vos encouragements si précieux. J’essaie de vous emmener avec moi dans toutes ces belles étapes. La Thaïlande nous offre de jolies aventures, si nouvelles pour moi ! Vivement la suite …

  3. Encore une belle histoire racontée avec un si beau style et de si belles photos que j’ai l’impression d’être à vos côtés.
    Je vois que les marques se prennent petit à petit et que Bébé profite du spectacle des éléphants. Il faut dire que Bébé éléphant est
    craquant aussi….alors entre bébés….
    J’attends la suite du voyage avec impatience et vous embrasse tous les trois

  4. Bonjour,
    Votre aventure est à la fois déconcertante et exaltante ! Profitez pleinement de ces richesses qui s’offrent à vous… je vous souhaite une bonne continuation à tous les trois. Au plaisir de vous lire…

  5. Merci de raviver de si beaux souvenirs en image et en récits.
    Pour nous, la Thaïlande avec l’étape à Chang Mai en backpakers c’était (déjà) en …2006.
    Vos clichés du Wat Phra That Doi Suthep sont bien plus colorés que les nôtres, nous avons du monter toutes ces marches sous des trombes d’eau… une autre ambiance…
    Au plaisir de continuer à vous lire !

  6. Bonjour,
    quelles magnifiques photos, pour moi c’est un bon en arrière avec de beaux souvenirs! On adore l’Asie, les gens y sont tellement gentils et toujours souriants. Vous avez enfin trouvé votre bonheur dans les magasins 😉
    Bonne continuation et profitez bien de vos belles découvertes.
    Gros bisous de la Belgique
    Yvonne

  7. Quel super récit ! Et quel dépaysement !
    Je suis contente que vous trouviez vos marques !
    Génial pour les petits pots! Qui eu cru qu’un jour vous seriez heureux d’en trouver !!!
    Bonne continuation à vous 3!!
    Bisous de la tribu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *